Condamnation

Gibmedia

Vous aussi vous avez été victime de Google ?
Google condamné par l'Autorité de la concurrence française.
Sentence offered in: English

Condamnation Google

GIBMEDIA FAIT CONDAMNER GOOGLE PAR L'AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE POUR SON ABUS DE POSITION DOMINANTE SUR LE MARCHÉ DE LA PUBLICITÉ.

Saisie par Gibmedia, l'Autorité de la concurrence en décembre 2019 a condamné Google à verser 150 millions d'euros d'amende pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché de la publicité en ligne. (La firme de Mountain View a fait appel en mars 2020)

En 2015, Google avait suspendu sans préavis le compte Google Ads (AdWords) du groupe Gibmedia de façon unilatérale et sans notification. Une décision dont le caractère brutal, injustifié et aléatoire a été reconnu par l'Autorité de la concurrence. Plus généralement, l'Autorité critique le caractère aléatoire des règles de fonctionnement appliquées par Google aux annonceurs et son abus de position dominante.

En effet, l'Autorité constate que les entreprises du secteur de la publicité en ligne n'ont pas d'autre choix que d'accepter des règles qui ne sont pas objectives ou de renoncer aux services de Google Ads (AdWords), alors qu'ils représentent la quasi-totalité de l'offre sur le marché de la publicité en ligne liée aux recherches en France.

Malheureusement, Google n'en est pas à sa première violation de la libre-concurrence puisque la société accumule en Europe près de 8,1 milliards d'euros d'amende au niveau européen pour cause de pratique anticoncurrentielle.

FACE AUX PRATIQUES DE GOOGLE, LA MOBILISATION DE TOUS EST INDISPENSABLE.

Il est indispensable que Google trouve aujourd'hui en face de lui des entreprises déterminées à lui résister et des autorités de régulation aux pouvoirs spécifiques et adaptés à ces défis.

L'Open Internet Project (OIP) participe à ce mouvement de défense de la souveraineté numérique et de la libre-concurrence. Cette association née en 2014 et qui a vocation à agir en groupe d'influence, rejoint en 2020 par Gibmedia, regroupe depuis plusieurs années de nombreuses entreprises du secteur européen du digital pour mobiliser l'opinion publique et les institutions françaises et européennes contre les pratiques anticoncurrentielles de Google.

Le défi que pose Google est mondial mais la France et l'Europe ont un rôle de pionnier à jouer pour faire cesser cette loi du plus fort que Google veut imposer. La prise de conscience est là au sein de la société mais le changement ne sera possible que si des acteurs de la société civile, des entreprises, des associations, des organisations professionnelles et la population se mobilisent pour agir de façon collective.

OPEN INTERNET PROJECT

L'Open Internet Project (OIP) a été créée en mars 2014. L'association, basée à Paris, a vocation à agir en groupe d'influence auprès des instances de l'Union Européenne et de ses gouvernements nationaux afin de défendre le Secteur digital européen. Elle ambitionne de mobiliser l'opinion contre les pratiques anticoncurrentielles des GAFAM et de leur hégémonie.

Parmi ses membres on trouve: Qwant, le Geste, le GNI, la SACEM, Solocal, Hubert Burda Media, Clever-Cloud, AT-Internet, Visual Meta, GibMedia, Mailo ou encore Whaller.

Parmi les initiatives prises par l'Open Internet Project, on peut citer la plainte contre la société Google, débouchant sur la condamnation de cette dernière à payer 2,6 milliards d'euros d'amende pour Google Shopping et 4,2 milliards d'euros pour Android

Adhérer à l'OIP

Vous souhaitez contribuer activement au mouvement en adhérant à l'OIP et participer au projet de saisie de la Commission Européenne ? Il vous suffit de vous inscrire via le formulaire ci-dessous :


(*) Champs à renseigner s'il vous plaît'

SOUTENIR LE PROJET DE L'OIP

Notre mobilisation collective, autour de ce mouvement, est utile et indispensable.

Sociétés et éditeurs, de toutes tailles, associations, organisations professionnelles, vous pouvez agir très simplement à votre niveau, en soutenant l'action de l'OIP.

Il vous suffit de vous inscrire via le formulaire ci-dessous :


(*) Champs à renseigner s'il vous plaît'

GIBMEDIA DEVIENT MEMBRE DE L'OPEN INTERNET PROJECT

Gibmedia est heureux d'annoncer son adhésion à l'Open Internet Project (OIP) qui regroupe de nombreuses entreprises du secteur du digital dont l'ambition est de mobiliser l'opinion publique et les institutions françaises et européennes contre les pratiques anticoncurrentielles de Google.

Ce rapprochement intervient alors qu'il est aujourd'hui urgent d'alerter sur les pratiques abusives du géant américain qui continue à contourner les règles de libre-concurrence malgré les nombreuses condamnations à son encontre au niveau national et européen.

En faisant le choix de se mobiliser au sein de l'OIP, Gibmedia s'engage en faveur de la libre-concurrence et pour l'émergence d'un écosystème numérique souverain et rejoint le mouvement des entreprises françaises et européennes en faveur d'un internet ouvert, concurrentiel et dynamique.

Le défi que pose Google est mondial mais la France et l'Europe ont un rôle de pionnier à jouer dans la mise en place d'autorités de régulation spécifiques pour faire cesser la loi du plus fort.

En revanche, cela ne sera possible qu'avec la mobilisation de tous.

Notre objectif aux côtés de l'OIP est de participer au rassemblement des acteurs du numérique pour mettre fin aux pratiques abusives.

NEWS

Ne laissons plus les GAFA s'emparer des données européennes

52 personnalités du numérique et responsables politiques s'adressent à Cédric O, Secrétaire d'État chargé de la transition numérique et des communications électroniques. Mailo, un service de messagerie "européenne sécurisée et souveraine", a pris l'initiative de cette tribune pour pousser un cri d'alarme.

Autorité de la Concurrence - Gibmedia/Google Ads Decision

On 20 December 2019, the French Competition Authority (Autorité de la Concurrence) (the “Authority”) announced its finding that Google had abused its dominant position in the French market for search advertising through the operating rules applied by Google Ads (previously known as AdWords), its auction-based advertising system.

TWEETS